Réinventer l’héritage
d’Orient Express

Perpétuer / Oser

Orient Express fait perdurer un héritage rare, nourri d’une histoire et d’un patrimoine exceptionnels en proposant des expériences exclusives à bord de ses voitures historiques. Cet art du voyage, Orient Express l’explore et le réinvente dans des hôtels luxueux et à travers une ligne d’objets précieux. Ainsi, à l’image des panoramas qui déroulent leurs merveilles derrière les fenêtres du train, Orient Express dessine des paysages intérieurs infinis. Des voyages vers l’ailleurs invitant à d’autres rêveries, d’autres inspirations, d’autres histoires.

Orient Express invente des voyages vers l’ailleurs, invitant à d’autres rêveries, d’autres inspirations, d’autres histoires.

Partir / Revenir

Conçus comme des havres de luxe et de sérénité, les hôtels Orient Express sont des lieux rares. Fidèles à l’esprit du train originel, ils réinterprètent le style Art déco, tout en instaurant un dialogue avec les artisanats locaux. Tissant ainsi des liens invisibles, ils sont les promesses de destinations rêvées où tout est mis en œuvre pour exaucer un rêve d’ailleurs.

Flâner / Rêver

Entré de son vivant dans la légende, Orient Express demeure le témoin d’une histoire industrielle et artistique remarquables. Sept voitures historiques évoquant les trains de luxe du début du 20e siècle ont été entièrement restaurées. Désormais classées au titre des monuments historiques, elles invitent les voyageurs du 21e siècle à découvrir ces véritables ambassades itinérantes du style Art déco.

Imaginer / Innover

Offrant une autre perception du temps et de la géographie, fruit d’une légende tissée de paysages, de décors et de rencontres, Orient Express invite à un art de vivre qui s’illustre dans une collection d’objets précieux. Jetant un pont entre sophistication occidentale et délicatesse orientale, adoptant des technologies de pointe comme des artisanats ancestraux, ils perpétuent l’esprit avant-gardiste du train originel.

Apprendre / Explorer

L’histoire d’Orient Express est celle d’une épopée technique, industrielle et artistique qui débute en 1867 à l’initiative d’un jeune ingénieur visionnaire, Georges Nagelmakers. Son projet : conduire les voyageurs d’une traite jusqu’aux portes de l’Orient à bord d’un train luxueux. En 1883, le premier Paris-Constantinople est un succès. Inventant un nouvel art du voyage, il inaugure une légende où se mêlent héros réels et imaginaires.