Saint-Pétersbourg
dans l’œil de Viktor Balaguer

Vu
Avril 2021

Voyager / S’immerger

Viktor Balaguer photographie la mélancolie et les charmes de Saint-Pétersbourg. Une ville dont il est tombé amoureux au premier coup d’œil.

Comme dans un film

Photographe, architecte et designer d’intérieur, le français Viktor Balaguer a eu un coup de foudre pour la Venise du Nord où s’il s’est installé en famille. « Saint-Pétersbourg est une ville romanesque comme Paris, où l’on passe d’une rue étroite aux grandes avenues raconte-t-il, où l’on suit la sublime Neva, immense et entièrement gelée une partie de l’année. Une ville de contrastes faisant se succéder palais magiques et façades impériales dont il faut traverser les portes d’entrée et visiter les arrière-cours sombres de l’ère soviétique. Une ville profondément mélancolique par nature, au rythme de vie relaxant et ouvrant en permanence à la contemplation ».

Préférant au centre touristique les quartiers animés de l’île Vassilevski et de Petrogradskaya, là où se mélangent les époques, le photographe se délecte des atmosphères d’hiver. « Des paysages où résonnent un sentiment d’étrangeté, où la ville se recouvre de givre et rappelle les décors de contes de fée ou Disney ». Armé d’un Leica, il capture les espaces déserts, les instants de vie, le romantisme de la ville. Dans ce temps où la lumière ne dure que quatre à cinq heures par jour, il révèle ambiances et trésors dont beaucoup d’habitants lui confient en avoir oublié l’existence.

Territoires à explorer

Régulièrement, Viktor Balaguer quitte Saint-Pétersbourg pour explorer le pays. A Souzdal, à 200 kilomètres au nord-est de Moscou, il est allé photographier le berceau de la Russie et l’un des anciens centres religieux les plus denses du pays. Il parcourait il y a quelques mois l’Arctique russe pour atterrir à Teriberka, récemment révélé par le film Leviathan. « 900 âmes qui vivent, et un passé de village de pêcheurs abandonné où s’observent les plus belles aurores boréales ». Viktor Balaguer y retournera dès la fin du mois de janvier pour un nouveau projet photographique sur les grandes villes de l’arctique russe, ces territoires loin de tout.

Viktor Balaguer fait découvrir Saint-Pétersbourg et la Russie via son compte Instagram @viktor_balaguer et également à travers ses « Photo Tours ». Plus d’infos sur www.viktorbalaguer.squarespace.com.

Partagez cette histoire sur...

Copied!